LA PREPARATION PHYSIQUE EN FUTSAL :

EVALUER LE POTENTIEL PHYSIQUE DES JOUEURS
- Evaluer la V.M.A (volume maximal aérobie) : Utiliser le test luc léger en navette. Présentation du test
Ce test correspond aux efforts effectués sur un terrain de futsal et nous paraît être le plus adapté pour évaluer le niveau de départ des joueurs. Ce test permettra d'adapter le travail en fonction du potentiel des joueurs (groupes de niveaux, individualisation).
- Evaluer la vitesse : 10 mètres, 20 mètres
LES FILIERES A TRAVAILLER
Pourquoi travailler
cette filière ?
Aérobie
Anaérobie alactique
(vitesse)
Anaérobie lactique
Fréquence gestuelle
Coordination
- Améliorer la récupération (répétition d'efforts). Le joueur est amené à sortir et à entrer plusieurs fois en jeu dans un match (remplacements illimités).
- Etre capable d'enchaîner plusieurs matchs (très souvent il y a plusieurs matchs à jouer car le futsal est proposé sous forme de tournois à 3 ou 4 équipes)
- Etre régulier sur la saison sportive (etat de forme constant)

- Etre capable de solliciter ses ressources le plus rapidement possible.

- Beaucoup de sprints courts, de tirs explosifs en futsal.

- L'effectif réduit en futsal engendre une forte sollicitation des joueurs qui sont toujours concernés par le jeu (passage rapide de l'attaque à la défense)
- Le temps de récupération entre les sprints courts est réduit. Progressivement l'acide lactique s'accumule dans l'organise ce qui entraine une baisse de performance.

- Le travail anaérobie lactique permet d'améliorer l'acceptation du corps à l'acide lactique.
- Il s'agit d'effectuer beaucoup de mouvements en un temps donné.

- La densité de joueurs dans un espace restreint requiert une très bonne fréquence gestuelle. Etre capable de réaliser un geste en peu de temps (ex : éviter le retour du défenseur)

- Enchaîner rapidement des gestes techniques.

- Peu d'espace et peu de temps pour réaliser le geste technique.

1. La filière anaérobie alactique prédomine en futsal.
2. Le processus anaérobie lactique est également sollicité. Le temps de récupération très court sur le terrain entraîne l'accumulation d'acides lactique.
3. La filière aérobie est également utile en futsal. En effet, les ressources aérobies favorisent la récupération et l'utilisation de l'acide lactique sur le terrain et hors du terrain (remplacements).
A noter également, que toutes les filières énergétiques interviennent dès le début de l'effort !

Comment travailler ?
Améliorer le vo2max (consommation max d'O2)
A partir du test navettes Ex : 8' de 30/30'' navettes de 20m à 100/105% vma récup active8' de 15/15 navettes 105% vma
Tout type de travail d'explosivité, vitesse pure 10/20m…ou idem avec changement de direction / appuis / pliométrie / saut haies…
Temps d'effort environ 5'' ou 7'' maxi récup = 2' entre sprints pour re-synthétiser stock de glycogène. Possible de trouver situation avec présence du ballon et contraintes techniques.
Le jeu spécifique avec un temps de récupération court permet de travailler et développer cette filière (sensation de jambes qui gonflent). Il est possible de proposer d'autres situations
Ex : enchaînement de sprints = 80% maxi avec récupération courte 4X5'' vite récupération = 20'' 2 à 3 blocs récupération entre blocs = 2' possibilité de faire travail pré fatigue
Ex : chaise 30'' + foulées bonds + enchaîner jeu ou sprints.
Ex : exercices steps pour travail de fréquence des jambes. Skipping face latéral doubler les appuis. Développer la lecture d'infos et les réponses motrices.
Ex : gammes techniques après avoir donné un signal (sonore visuel)
Avec échelle de rythme : 2pieds, 1 pied (droit ou gauche)…puis alterner il est possible de modifier la contrainte lors d'un parcours à l'aide de coupelles de couleurs différentes. 2 pieds pied droit puis derrière rouge pied gauche et bleu pied droit...